Contexte de recherche

Interfaces Cerveau-Machines

Actuellement, je m'intéresse particulièrement au domaine des interfaces cerveau-machines (ICM) á l'aide d'électroencéphalographie (EEG). Dans l'étude de l'activité du cerveau humain, il est possible de classer les tâches mentales sur l'EEG et de les utiliser comme un moyen de contrôle pour interagir avec un ordinateur ou tout autre dispositif electronique (par exemple bouger un curseur sur l'ecran d'un ordinateur). Cependant, le signal EEG est exposé à plusieurs sources de bruit et peut être extrêmement contaminé (par exemple mouvements musculaires, des perturbations électriques, ...).

Je travaille sur le développement d'algorithmes de filtrage et de classification qui permettent la conservation des caractéristiques des signaux cérébreaux pour une meilleure utilisation des interfaces cerveau-machines par le grand public.

e-News
Inscrivez-vous: